Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Errance dans le noir [Libre] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Rôlisme -> Saranium
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Myriam Dol Voram
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2011
Messages: 5
Race: Elfe noir
Points d'inspiration: 5

MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 00:25 (2011)    Sujet du message: Errance dans le noir [Libre] Répondre en citant

Au commencement le vent souffla dans les plaines couvertes de forêts, c’était un vent qui n’avait rien de paisible, apportant les ténèbres, le froid ainsi que la tourmente. Cependant même les ténèbres étaient vaincues par les feux du ciel, déchirant ce monde infernal, apportant avec lui l’horreur des tempêtes, la destruction et la mort. Pourtant la vie avait réussie à foisonner sur cette terre qui ne connaissait jamais de paix, vie qui était à l’image du climat violent régnant en maître ; c’était une vie faite de monstres, d’arbres gigantesques et de deux peuples ennemis. Drows et hauts elfes, toujours pris dans une guerre qui ne se finirait probablement jamais, deux peuples qui était selon certaines rumeur à l’origine du temps atroce de Saranium, néanmoins aucunes preuves n’avaient été établies, tout du moins de la connaissance de Myriam. La jeune femme marchait tranquillement, suivant un sentier à travers la jungle peut loin des cavernes ou elle habitait, l’orage qui sévissait juste au dessus de sa tête ne semblait pas la perturber plus que cela. L’elfe noir était partie en chasse comme elle aimait le dire, son épée passer dans un fourreau accrocher au coté, son arc et ses flèches aux travers de ses épaules, son gant fait de pointes recouvrant sa main droite. La drow n’était pas sur de débusquer des hauts elfes, peut être que ça chasse serrait nul, mais cela ne la dérangeait pas plus que ça. Rien que de se balader en prenant l’air frais faisait du bien, quoique, pouvait on réellement parler d’air frais avec Saranium ?

Parfois des cris bestiaux se faisaient entendre, qui aurait donné des frissons à n’importe qui et la jeune guerrière ne se sentait pas très rassurer. L’on peut être habituer à entendre ce genre de cris immondes, c est autre chose de s’en moquer et de continuer à siffloter en marchant la tête dans les étoiles. Justement, Myriam se fit alors plus prudente, attentive à son environnement chaotique, prête à se défendre si quelque chose lui sautait à la gorge. Les minutes puis les heures défilèrent sans que rien de fâcheux ne ce passe, finalement, aucunes créatures monstrueuses semblaient vouloir faire du mal, ce qui déplue à Myriam dans un sens, se battre afin de défendre sa peau aurait été une activitée amusante. Tout était beaucoup trop calme du goût de la drow, en fait n’aurait été le temps bougeant sens cesse, elle se serrait presque endormie debout, la chasse sans rien trouver ce n’est distrayant que cinq minutes en fin de compte. Ah que n’aurait elle pas donner pour un seul de ses ennemis, juste un histoire de s’échauffer, d’avoir le goût du sang la bouche. Un éclair éclata loin au dessus de sa tête, brisant une branche d’un arbre qui alla tomber avec fracas sur le sol humide du début des marécages. Un millier de minuscules petites bêtes noires s’en échappa, allant si vite que la jeune femme eue à peine le temps de les remarquer. Son attention braquer sur ce qu’il l’attendait si elle continuait sur son chemin : les marécages. Ce n’était pas un lieu idyllique, loin de là, avec ces eaux stagnantes et ses arbres qui donnaient l’impression d’êtres morts.

C’était à la fois un lieu désolant mais encore plus vivant que le reste de la jungle, l’air étant tellement emplie d’insectes volant qu’on en respirait presque. Or, il n’y avait pas que ça, des serpents gros comme un bras et longs rampaient mollement sur la surface des marres, d’énormes batraciens se mouvaient avec grâce dans la brume qui recouvrait le tout. Souriant Myriam Dol Voram entra dans ce monde humide, ses pieds nus s’enfonçant dans l’eau chaude, sentant alors de petits poissons se faufiler entres ses chevilles. Cela fit rire l’elfe noir qui resta un moment immobile, voulant sentir encore et encore les légers chatouillements. Puis lorsqu’elle en eu assez, reprit elle sa route, continuant inlassablement droit devant, fermement convaincu que cela la mènerait bien quelque part. Oh, cela ne l’inquiétait guère de s’éloigner de chez elle, des cavernes ou habitaient des drows il y en avaient partout dans le coin, suffisait d’entre dans l’unes d’elles. Soudainement, un mouvement se fit voir du coin de son oeil, quelque chose bougeait et cela n’avait pas l’air d’un animal. De nouveau en alerte, son coeur battant à vive allure, My tenta de faire moins se bruits en marchant dans l’eau boueuse. Quoique se soit qui était près d’elle, cela ne la prendre pas par surprise ; il ne valait mieux pas dans un endroit comme Saranium, la surprise étant souvent une mort rapide (quand on est chanceux) et sanglante. Son épée en main, elle ne se rappelait même plus l’avoir sorti de son fourreau, l’elfe noir examina chaque coins et recoins du marécage, afin d’apercevoir son éventuel poursuivant ...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 00:25 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Rôlisme -> Saranium Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com